Rocaille - réouvert !

de Pauline Sidre

Partager cette page

Plongez-vous dans une fantasy baroque qui ne vous lâchera plus !

Gésill est mort, et il le serait resté si les Funestrelles, des bandits de la pire espèce, ne l'avaient pas ramené à la vie pour l'inciter à reprendre le trône. En quête de son assassin et d'un sens à sa non-vie, il devra partir à la recherche du dernier représentant des Magistres, des êtres mythiques autrefois persécutés et exterminés par son aïeul. C'est le début d'un périple qui changera à jamais la Rocaille.

1 mois
restant(s)

200 contributeurs
soutiennent le projet

6507 €

130%


Le roman

 

Gésill ne dort plus depuis qu'il est mort.

Assassiné puis ramené à la vie par les Funestrelles, des brigands sans scrupules qui voudraient le voir reprendre son trône, l'ancien roi Gésill n'a plus goût à rien.

Son sang vert, autrefois seule source de végétation de la Rocaille, s'est tari. Il pourrit. Seul un représentant des Magistres, ces êtres mythiques exterminés par les ancètres de Gésill, pourrait y remédier.

Aussi, lorsque les Funestrelles, accompagnés du défunt, se mettent en quête de trouver un jeune homme qu'on dit leur dernier descendant, ils sont loin d'imaginer que leur découverte ébranlera toutes leurs certitudes. Sur la Rocaille comme sur eux-mêmes.

Dans ce premier roman aux allures de fable baroque, Pauline Sidre dépeint un monde où se confrontent le vert et l'aride, jusque dans l'âme des protagonistes. Brillant par son écriture évocatrice et la puissante envie d'émancipation de ses personnages, Rocaille est un enchantement : une émeraude au milieu de la roche.

 

Pour découvrir cet univers et lire les premières pages du roman, cliquez ici !

 

Rocaille est un roman de fantasy sombre et baroque, qui vous emporte dans le sillage de Gésill, roi dépité qui cherche sa voie dans un monde qu'il n'a plus le goût d'arpenter, quitte à y affronter le danger et la mort, encore.

Dans leurs quêtes de sens, de vengeance ou d'émancipation, les personnages qui peuplent ces pages vous en feront voir de toutes les couleurs (quoique essentiellement du vert et du gris), mais à leur manière, pourtant, tous contribueront à faire de ce roman un voyage dont vous reviendrez changé.

Si vous aimez l'aventure, que rien ne vous excite autant que la découverte, et qu'un peu de pluie, de larmes et de sang ne vous ont jamais effrayé : foncez.

Vous ne le regretterez pas, foi d'éditeur.

D'ailleurs, si vous voulez vous faire un avis, découvez les chroniques :

- De Limaginaria : "Pour être brève : j’ai adoré. (...) A vous procurer de toute urgence durant la troisième campagne lancée par Projet Sillex, en ligne jusqu’au 22 février 2020. Ne passez pas à côté."

- De Livraisons littéraires : "Rocaille est le premier roman de l’autrice, et quel roman ! Un univers fascinant, hostile, hyper bien construit, avec des personnages atypiques et étonnants, une plume rythmée et addictive, une part sombre et mystérieuse, et des thèmes qui poussent à la réflexion. Une très belle réussite que je ne peux que vous encourager à soutenir !"

- Des Carnets d'une chimère : "Rocaille est un premier roman très prometteur qui aborde des thématiques récurrentes de fantasy française sous un angle nouveau et avec une indéniable maîtrise. Ses personnages sont porteurs d’une gravité baroque dont la revendication éditoriale n’est pas usurpée, et son univers fait écho à des problématiques contemporaines avec beaucoup de poésie. Cette publication prouve le souci des Projets Sillex à proposer du contenu de qualité hors des circuits traditionnels : à notre tour, lecteurs, d’alimenter leur feu !"

- De Chut... Maman Lit : "Les éditions Sillex m'ont une fois de plus bluffé avec un livre à l'univers original qui arrive avec une belle aura due dans un premier temps à la superbe couv' de Cindy Canévet et ensuite aussi bien à ce récit envolé avec une touche de cynisme de Pauline Sidre et qu'à un rendu de qualité de l'édition du livre. Un très beau travail d'équipe qu'on ne peut que saluer et souhaiter qu'il continue encore longtemps."

 

Pauline Sidre garde de ses promenades d'enfant l'image vivace d'une "vastitude de terres retournées, un brouillard de bois gris et, par une trouée entre ces arbres, tout, tout au loin, un petit bout de paysage vert et ensoleillé.".

Animée d'un imaginaire terriblement évocateur, empreint de lyrisme et de baroque, Rocaille est son premier roman publié.

Retenez bien son nom : à notre avis, vous risquez d'être très vite accros à sa plume.

Illustratrice et graphiste basée en région Auvergne Rhône-Alpes, Cindy Canévet fait de sa passion son métier en obtenant en 2017 son titre de Dessinatrice en Images Fixes et Animées à l’ENAAI (Technolac, Savoie). Dès lors, elle s’accomplit dans le domaine de l’édition et des littératures de l’imaginaire en réalisant des illustrations pour des couvertures de livres (Lovecraft : Je suis Providence de S.T. Joshi, éd. ActuSF, Les Temps Assassins T2 et T3 de Pierre Leauté, ed. Mu), des ouvrages graphiques (L’Hypothèse du Lézard d’Alan Moore, éd. ActuSF), etc.

Adepte de polyvalence, elle varie ses techniques et ses approches artistiques ; mais l’encre de Chine reste son outil de
prédilection, voyageant entre portraits marqués et compositions oniriques.

Retrouvez là ici, ou encore là !

Rocaille est un roman au format A5, d'environ 480 pages. La couverture est rigide, marquée du symbole des Funestrelles, reproduit juste là : 

L'ensemble est recouvert de la jaquette présentée ci-dessus.

 


Sillex ?

Parce que nous offrons à l'autrice une juste rémunération.

Projets Sillex s'est construit autour de la volonté de mieux payer les auteurs et autrices, et c'est ce qui fait de vous, lecteurs et lectrices de Rocaille, des acteurs d'un nouveau circuit court du livre (cliquez ici pour en savoir plus).

30% du prix de Rocaille et des contreparties associées est reversé directement à Pauline Sidre, son autrice, soit 3 fois plus que dans le système éditorial traditionnel.

En résumé, en achetant un roman par la plate-forme Sillex, vous êtes assurés que celles et ceux qui l'ont conçu sont rémunérés équitablement.


Aux origines de la Rocaille

Alors que nous avons dépassé les 66%, Pauline Sidre nous livre les secrets de fabrication de son univers ! Merci encore à tous les contributeurs et à ceux qui nous rejoindront très vite wink ! On vous laisse avec les mots de l'autrice :

Il y a quelques années, j’ai gagné une plante lors d’une fête des jardins. J’étais très fière. Ma première plante, pensez-vous ! La décoration idéale pour ma minuscule chambre d’étudiante ! Sauf que voilà : il a fallu rempoter, arroser, désherber, et j’ai assez vite oublié de le faire, et la dite plante a très rapidement fané. Je n’ai d’ailleurs jamais su de quelle sorte elle était.

De la même manière sont mortes les quelques autres plantes qu’on s’est obstiné à m’offrir par la suite.

Pas étonnant que je mette alors en scène un pays dont la flore n’est plus que racines sèches et bois pourrissant. Contre toute attente, je suis pourtant une amoureuse des parcs et des jardins, j’adore me promener en forêt et je collectionne les noms de plantes comme d’autres le font avec des pièces de monnaie.

 

À l’origine de la Rocaille se trouve un amalgame de paysages, toute une galerie de panoramas revus, remémorés, recréés. Tout d’abord des décors réels, en particulier ceux de mon enfance : les promenades dans les sous-bois, sur le plateau, autour de l’étang, et la vision du bout du monde verdoyant par-delà les champs et la forêt, sous un ciel obstinément gris. Par ailleurs, dans ce coin-là, il pleut deux jours sur trois et la brume qui se lève au matin est à couper au couteau. Quelques autres paysages croisés depuis lors ont complété ces précédents décors, en particulier le passage du Gois à Noirmoutier, une route immergée à chaque marée haute, dont la traversée m’a inspirée les Terres silencieuses, sises à l’ouest de la Rocaille. Il existe aussi un parc altoséquanais au sol ensablé, où ont été posés les premiers arpents de la Rocaille : sous un soleil aveuglant, ce lieu rendait une furieuse impression d’aridité.

L’année de rédaction de ce roman ayant été extrêmement riche en lectures, j’ai aussi récolté des idées au fil des textes que je feuilletais. J’avais enfin pris le temps de lire La Horde du Contrevent d’Alain Damasio, qui a sûrement fait surgir des images propres à m’inspirer la septaine. Je sais aussi que je dois beaucoup à la scène d’ouverture des Chevaux célestes de Guy Gavriel Kay, un auteur pour lequel j’ai beaucoup d’admiration. Un homme, pour rendre hommage à son père décédé, s’isole deux longues années dans un val creusé d’un lac pour enterrer les quarante mille soldats qui y sont tombés. Le décor, avec son bassin gelé, son froid tenace et les fantômes qui le peuplent, m’a permis de camper le domaine des magistres.

Enfin, ma dernière source d’inspiration relève du milieu vidéoludique. Les jeux-vidéo y sont pour beaucoup dans la construction de mon imaginaire et dans mon goût prononcé pour la fantasy. En 2002, la toute jeune joueuse que j’étais a été bluffée par The Elder Scrolls III : Morrowind. Un vrai choc : le fait qu’il s’agisse de mon premier monde-ouvert, la liberté laissée au joueur, la myriade de quêtes et de détails parsemés sur l’île de Vvardenfell, tout cela m’a énormément marquée. Il n’est alors pas surprenant que certains décors que l’on peut y croiser (pas mal de marécages et de dunes nues de toute végétation, sans compter qu’il pleut beaucoup et que le centre du pays subit de constantes tempêtes de poussière) se retrouvent dans mon « étendue de roche et de terre à peine troublée par quelques arbres rachitiques ».

 

Quant au fait que je n’aie indéniablement pas la main verte, qui sait ? Ça a peut-être été l’élément déclencheur.

 

 

Publié le 3 févr. 2020 par Nicolas MARTI


Pour la murder-party, encore un peu de patience !

Hello les lithonautes !

On se retrouve aujourd'hui pour un petit point sur l'organisation de la murder-party (et le lancement de la campagne parallèle d'inscriptions qui devait commencer fin janvier) !

La murder-party Rocaille est un moment que nous voulons ludique, évidemment, mais aussi immersif et hors du temps. Parce qu'un jeu de rôle grandeur nature n'est jamais aussi riche que lorsque (lieu, décors, etc.) sert le fond (le scénario), nous sommes exigeants concernant les conditions dans lesquelles cette soirée sera organisée.

Pour s'assurer de pouvoir proposer un évènement à la hauteur de vos attentes (et des nôtres), nous avons donc pris la décision de reporter de quelques jours le lancement de cette campagne. Pas d'inquiétude, nous avons autant hâte de vous présenter cette soirée que vous de la vivre !

Si vous souhaitez acquérir le roman, n'attendez pas cependant ! La campagne à venir sera juste une campagne de préinscription à une session de murder-party, toutes les autres contreparties ont vocation à ne rester que sur cette page !

Publié le 30 janv. 2020 par Nicolas MARTI


Les premières pages de Rocaille sont disponibles !

Vous hésitez encore à franchir le pas ou vous l'avez déjà fait mais vous avez hâte de découvrir le début du roman ?

Ne cherchez plus, les premières pages sont juste là : cliquez ici !

N'hésitez pas à partager cet extrait et à faire découvrir à vos amis le roman !

On se retrouve très vite avec les coulisses de la création de Rocaille ! wink

 

Publié le 23 janv. 2020 par Nicolas MARTI


Plus que quelques pas avant la moitié du chemin !

Un peu plus de 72 heures et déjà 40% !

Vous le savez que vous êtes extraordinaires ?

Rocaille est en bonne voie, et nous avons hâte que le projet soit à 100% pour avoir la certitude que vous l'aurez bientôt entre les mains.

Merci, donc, à vous tous qui nous avez déjà soutenus ou qui comptez nous soutenir dans les prochains jours ! N'hésitez pas à (continuer de) partager le projet autour de vous, et à en parler à toutes vos connaissances qui pourraient être intéressées : nous avons très envie de vous révéler les paliers en cas de dépassement de l'objectif ! wink

Un mini-teaser supplémentaire arrive bientôt, et on est pressés de vous le montrer !

A très vite !

Publié le 18 janv. 2020 par Nicolas MARTI


Écrire un commentaire :

Pour écrire un commentaire, vous devez vous connecter.

Asphodele

Onicroit

Oshia

marysedemosthene

Mat_Riv

Emil

RianaL

Shasincar

Xurole

wirdens

DawnShellian

Kailianna

May Luxray

Romuuu

Legolasalunette

Julietta

Disvz

MartinManhunter

Soya

Vestrit

Aude M

CachK

Ladrian

Shamandalie

Sasa

Malletflavien@caramail.fr

Thissan

Alex

narfelt

PhilPPT

Ngorzo

Cbs54136

SebL

bli

Kariana

CatLau

el3a

Monsieur Loup

Arthas

Ciboulette

Jeanneretc

Clendorie

T_Heimdal

Rhydysann

Hellow

Papou

Deufr

Minidou

IsaVeteau

Claudie

guillermau

sabcazas

rbelutaud

Litchie

Quingavalasse

Meaaras

Falbala

Eyam

anomeulsonne

Jun

Gwendoline-co

Booh

Eury

MaudeElyther

patricia

cmontigny

elendil_hpb

Arnono

Cochenille

ChevalDeSuède

MRL

Jobjorn

SergeV2D

Nepomalb

democham

livre2417

ArchangeGab

caroline.llanos@club-internet.fr

sigerno

Vivia

Alexal0804

William Kramps

Eyleen Ryden

Tutinette

Luxia

Flaming Phoenix

Bertrand

Johannenl

OmbreBones

EMMA

Steph

Hesperide

zaphrina makichan

Elena

eloiseberrodier

Lucien

AURELIEN59

vbasile

Polgara

PetiteOmbrelleCharmante

Vanille_Cm

TigrouK

Sometimes a book

LineJais

Nyska34

PEDRO

Yserei

JéDoublevé

fingels

MythOnirie

Bleuenn

Samiderif

Triskel

Wavvey

Oderf

CDJ

Romy

Bibliomanu

cecberm

Camille

CB

Jeanmich88

Delotox

Atar

Cydez20

Louve

Moon

soklin34

sophieaigrot@gmail.com

chris.berman@orange.fr

Tony

Umbrétoile

thomthom

JohanCrt

Kanux

Telio

Lye

youguette

Snowbird92

Johnjohn

kyaramoe

Melowyn

Sofya.Snf

Jérôme M. Keller

Reeholay

Kissifrott

Musebeliever

Clémence

benjamin.lupu@gmail.com

Evie

Ldhuysser

Lady Livre

Romain

iznogood

elisandre83@yahoo.fr

Ridestevor

zaza_etc@yahoo.fr

Zsiguelle

ThomasF

Mana

gregnoid

Calimero

A-LM

Leam

Kliev

MadBoZo

Arkann

Joan

Lazarus40

Insideyourbooks

corentinrouillier

Tzé

Nenvyal

RedPanda

Scaldeyr

igguk

Laulabel

khena

Ogmios

grafiketgrafok

Gu1om

QuantumDecoherence

Azura

Levustis

bot

Mina

Leene69

Lhénée

Amélireenrouge

grenault

Adlyn

Laurent

alexbouquineenprada@gmail.com

Fleur Despois

Zazoumiska

amiralpiett

Kika

nualiv

Lauryn

Edzart

Choisissez votre contrepartie
  • Rocaille - version numérique

    8.00€

    Rocaille en version numérique (.epub et .mobi ; autres formats sur demande).

    (Expédition dans la journée)

  • Rocaille - version physique

    25.00€

    Rocaille en version physique.

    Frais de ports offerts en France métropolitaine. Envoi sous 5 à 10 jours.